mardi 25 août 2015


Me voilà de retour après une longue absence !

Il y a quelques mois  j'ai eu l'occasion de participer à la conférence que donnait la cosmétologue Gillette LEUWAT lors de la journée de la femme noire, à l'espace des Diversités et de la laïcité de Toulouse.

C'est en lisant l'année dernière un article du journal Amina que je l'ai découverte. L'article indiquait qu'elle avait reçu un prix "Entrepreneure de l'année 2014" dans la catégorie "Innovation" (Le GIFA d'or).

Ce prix  récompense les initiatives africaines dans le domaine de l’entreprenariat et lui a été attribué par  le Groupement International des Femmes Africaines lors de la célébration de la 52ème édition de la Journée de la Femme Africaine le 12 Juillet 2014.



En fait c'est une cosmétologue spécialisée dans le cheveu frisé/crépu ainsi que la peau noire. Elle donne des conseils et propose ses produits cosmétiques fait à base de produits alimentaires et à partir des techniques ancestrales africaines.



Gillette LEUWAT pendant qu'elle réponds à nos questions

Je ne pourrai pas vous faire un retour complet, mais un petit résumé de ce que j'ai retenu me paraissait important.

Le thème de la conférence concernait le blanchissement de la peau et le défrisage qui touche beaucoup de femmes noire. Dans cet article je vous parlerai évidement des cheveux.
 

Les difficultés du cheveu par type et quel produit choisir :


Cheveu crépu/frisé/bouclé : Le véritable problème de ce type de cheveu est la sécheresse.
Donc il a besoin de produit moins agressif pour éviter d'augmenter la sécheresse, il faut l'hydrater, hydrater et hydrater ! En passant par les bains d'huile, masque hydratant, crème hydratante,...et choisir si possible un shampoing sans sulfate.

Cheveu caucasien ou asiatique : ce type de cheveu a tendance à devenir gras, donc il faut des soins et shampoings qui élimine le gras en surplus. Donc un shampoing qui contient de la sulfate ne sera pas très agressif et permettra d'éliminer le gras en trop.

Avec ce constat on peut conclure que chaque type de cheveu doit être traité en fonction de son problème. Donc il est inutile d'avoir dix milles produits dans sa salle de bain pour avoir des cheveux en bonne santé, mais plutôt connaitre son type de cheveu avant tout. Une fois qu'on le sait on choisit alors les produits qui vont lui permettre de retrouver son équilibre (moins secs, ou moins gras)

Les dangers du défrisage chimique :


Pendant la conférence on a reparlé des dangers du défrisage à froid avec les produits chimiques. Je tenais à donner les informations que j'ai retenues.

Ce qu'il faut  savoir est que ces produits changent complètement la structure du cheveu et donc pour pouvoir la changer, ils doivent agir au niveau des dernières couches de la peau et donc rentrent forcément dans le sang !
Les risques connus actuellement que j'ai pu noter sont le cancer, fibromes, brulures avec risque de perte définitif des cheveux...

Donc pour celles ou ceux qui défrisent je vous conseille soit d'arrêter et si vous ne pouvez pas alors diminuer la fréquence des défrisages (une à 2 fois fois par an par exemple, et juste les assouplir).

Pour ma part, ma décision est prise, depuis ce jour là cela m'a confirmé ce que je savais déjà, mais je ne prenais pas encore la décision d'arrêter. Et là j'ai eu le déclick et j'ai décidé d'arrêter le défrisage. Maintenant je vais voir si je peux tenir ma promesse dans la durée :-)

Vous pouvez retrouver les informations sur ces produits sur sa page : http://www.gilletteleuwat.com

Merci d'avoir lu l'article.